Thailande Max

Plages en Thaïlande : les nouvelles règles | novembre 2017 | Thai Max

Thai Max

 

Plages en Thaïlande : les nouvelles règles | novembre 2017

Je ne veux pas être alarmiste.
Il n’y a pas de révolution en Thaïlande concernant les plages.
Juste des nouvelles règles qu’il vaut mieux connaître.

La première concerne les plagistes.
Depuis quelques mois, dans certains secteurs, notamment à Phuket, il n’y a plus de plagiste.
Ils sont interdits.
Certains sont contents de ce changement.
Ils pourront étaler leur serviette sur le sable.
D’autres sont triste de ne plus avoir la possibilité de louer une chaise longue avec parasol.
Dans d’autre endroit, comme à Pattaya, on ne chasse pas les plagistes. Par contre on les oblige à utiliser des bains de soleil en plastique et sponsorisé pour une question esthétique.
On pourrait se dire rien a changé.
Et bien si.
Les tarifs.
Avant, on vous demandait autour de 40 baths (environ 1 euros) pour la location d’une chaise longue, quel que soit la durée. Maintenant, certains plagiste demande jusqu’à 100 baths. (2 euros 50)
Pourtant, ces nouveaux bains de soleil avec leur parasol sponsorisé par la marque d’une bière bien connu, ont été remis gratuitement aux plagistes.

La seconde nouvelle règle, c’est l’interdiction de fumer sur la plage.
Dans un premier temps, cela concerne une vingtaine de plages dans toute la Thaïlande.
On a installé des zones fumeurs à l’entrée de ces grandes plages touristiques et la panneautique qui va bien.
Néanmoins, les autorités précisent que la loi ne rentrera en vigueur que le 1er février 2018.
Que dit cette loi ?
Qu’il est interdit de fumer sur les plages concernées.
Jusque-là on peut comprendre.
Je vous rappelle qu’il est également interdit de fumer dans les lieux publics en Thaïlande. Même si ce n’est pas toujours respecté dans les restaurants et les bars.
Ce que l’on comprend moins, c’est les amendes qui vont avec.
En fait, si un thaïlandais ou un touriste est pris en train de fumer sur une plage, il sera considéré par la justice thaï comme un pollueur. Et il risquera donc une amende de 100 000 baths, oui j’ai bien dit 100 000 baht (environ 2 500 euros) et / ou jusqu'à 10 ans de prison.
Cela parait légèrement démesuré !
On attendra quand même le mois de février avec l’entrée en vigueur officielle de cette loi.
A Hua Hin, autre ville touristique, le maire a indiqué qu’il n’était pas contre cette loi anti-fumeur.
Mais il indiquait qu’une amende de 2000 baths (environ 52 euros) serait plus appropriée.

Source : Thai Max



Commentaires

Ajouter un commentaire