Thailande Max

Vie nocturne sous surveillance à Bangkok | Thai Max

Thai Max

 

Vie nocturne sous surveillance à Bangkok

Il y a un peu plus d’un mois, le 6 mai dernier, le gouvernement Thaïlandais envoyait
l’armée dans la rue animée de Khaosan.
L’objectif ? Vérifier les heures de fermeture.
Vous vous en douter peu d’établissements fermaient à la bonne heure.
D’où, une mutation de policiers employés dans le secteur.
La police qui craint d'autres descentes de l'armée et d’autres punitions.
Aussi, elle fait maintenant respecter la loi.
Une loi très claire.
A Bangkok, les restaurants doivent fermer à minuit, les discothèques qui vendent de
l'alcool à 1 heures du matin et les discothèques qui ne vendent pas d’alcool peuvent
fonctionner jusqu’à 2 heures.
Des discothèques qui ne vendent pas d’alcool ?
Ça existe à Bangkok ?
Cette loi date de 2004.
Elle n'a jamais vraiment été appliquée.
Mais le pouvoir souhaite faire appliquer toutes les lois et demande à la police de
s'adapter.
Les deux zones les plus touchées dans Bangkok sont Thonglor, où sortent
beaucoup de Thaïlandais aisés, et, Khaosan, où beaucoup de touristes s’amusent la
nuit.
En fait, le gros problème, c’est que l'immense majorité des endroits où l'on s'amuse
la nuit à Bangkok ont des licences de "restaurant", même si l'on y danse.
Ils doivent donc fermer à minuit.
Nombreux sont les endroits qui sont pris en faute.
Ces établissements se retrouvent avec une fermeture administrative de quelques
jours. D'autres décideraient carrément de mettre la clé sous la porte parce qu’on
leur demande de fermer à minuit.
Pourquoi ces restaurants, où l’on peut boire un verre et même danser ne prennentils
pas une licence discothèque ?
C’est tout simple. Ils ne peuvent pas.
Selon une loi de 2005, des nouvelles licences - discothèques sont possibles
uniquement dans 3 quartiers de Bangkok : Patpong, Ratchadaphisek et Royal City
Avenue.
Encore un dossier à suivre.
Car, par le passé, ces actions anti vie nocturne ont duré qu’un temps.
Une fois les descentes de la police ou l’armée terminées ou moins fréquentes, les
bars et les discothèques reprennent vite les vieilles habitudes.

Source : Khaosod English / Thai Visa Français



Commentaires

Ajouter un commentaire